153 Route du Plan
06130 GRASSE - France

Tél. : 04 93 70 57 25
-------------
Horaires d'ouverture
du Mardi au Samedi
9h30-12h30
14h00-19h00

Espaces
Librairie : romans, poche, beaux-arts, tourisme...
Jeunesse : BD, documentaires, albums et poche jeunesse
Scolaire, para-scolaire
Collectivités
Regionalisme
Papeterie
Accès/Contact
Qui sommes-nous ?
Liens
Plans/Cartes
S'inscrire à notre
newsletter
Contact
 


Gros plan sur les livres de notre région...

Bernard Alunni, Marie-Christine Lemayeur, "Sauvages et gourmandes, de la cueillette à notre assiette"
Mémoires Millénaires, 2017

Mot de l'éditeur
La nature nous offre des plantes sauvages et comestibles qu'il est facile de trouver près de chez soi chaque mois de l'année.
Cet ouvrage propose une sélection de plantes avec des recettes gourmandes.
Conseils et astuces de jardinage mensuels complètent l'ensemble, accompagnés de superbes aquarelles réalisées par les auteurs qui sont des peintres/illustrateurs de métier reconnus.
En écho avec l'envie grandissante d'une alimentation plus saine et naturelle, cet ouvrage est une invitation à vivre au fil des saisons en harmonie avec la Nature...






Robert Verlaque, "Grasse, du Moyen-Age à la belle époque"
Riquetti éditions, 2017

Mot de l'éditeur
L’histoire des débuts de la ville de Grasse n’est pas connue. On ne sait pas grand-chose de la longue période qui va de la fin de l’Empire romain au XIe siècle.
Durant la paix romaine, la plaine du Plan est habitée, la route d’Antibes à Draguignan la traverse. Avec les invasions barbares, l’habitat migre vers les hauteurs pour des raisons de sécurité. La colline du Puy, considérée comme le site initial de la ville, est occupée comme d’autres. Vers l’an mille, on pense que le "castrum" (église, tour, enceinte), cité dans les textes, s’y trouve. L’abbaye de Lérins possède un prieuré sur un ressaut de la pente entre la source de la Foux et le Puy. C’est entre ces deux points qu’une ville marchande est attestée au XIIe. Celle-ci travaille les cuirs et les draps et s’organise en république comme les villes de l’Italie du nord. Le comte de Provence lui enlève son indépendance en 1227 mais lui permet de devenir la capitale économique, religieuse et administrative de la Provence orientale. Elle le restera dans le cadre du royaume de France jusqu’à la fin de l’Ancien Régime. L’essor à partir du XVIe siècle de la ganterie et de la savonnerie (grâce à la production croissante d’huile d’olive) sera suivi par celui de la parfumerie à partir du XVIIIe siècle. C’est elle qui va devenir, avec la révolution industrielle, la principale richesse de la ville. Elle va marquer le paysage avec les cultures florales et les usines à partir de la fin du XIXe siècle. Elle est aujourd’hui au centre de l’activité et de l’image de la ville.






Michel Massimi, "La promenade des anglais - son histoire"
Campanile Editions, 2016

Mot de l'éditeur
La Prom', C'est le petit nom donné par les Niçois à la célèbre Promenade des Anglais qui enserre comme un écrin la Baie des Anges. Connue dans le monde entier pour la douceur de son climat, sa végétation luxuriante et ses hôtels de luxe, elle est une étape incontournable pour les touristes qui affluent sur la Riviera en hiver comme en été, et ce depuis le début du XIXe siècle. Très tôt, la Promenade est devenue le cœur de la vie mondaine, accueillant familles royales et haute aristocratie mondiale.
Cet ouvrage retrace l'origine, l'amélioration, l'évolution et la modernisation de cette voie mythique - à l'origine simple piste cavalière et piétonne - mais il recense aussi hôtels, palais et villas.
Toutes les constructions sont identifiées et répertoriées, avec les propriétaires qui les ont bâties et les principaux personnages qui y ont vécu. La seconde moitié du XXe siècle fut pourtant fatale à beaucoup de ces "vieilles Dames" remplacées par des immeubles de rapport plus ou moins identiques.






Lionel Carles, "Guide de la flore des Alpes-Maritimes"
Gilletta Editions, 2017

Mot de l'éditeur
Les Alpes-Maritimes ont une biodiversité de près de 3 300 espèces. Le guide, qui suit la dernière classification végétale, s’appuie sur de nombreuses photos et cartes de répartition.
L'application interactive, d’utilisation simple et innovante, invite à découvrir toute la flore sauvage au travers de ses différents noms, d’un herbier numérique, d’un glossaire en images, de jeux… Un outil de vulgarisation scientifique inédit jusqu’à ce jour.





Collectif, "Les 75 monuments historiques de Nice"
Mémoires Millénaires, 2017

Mot de l'éditeur
Quels sont les monuments classés au titre des Monuments historiques à Nice ?
Ce très bel ouvrage propose la découverte exhaustive des 76 Monuments historiques de la ville. - Chaque monument est mis en valeur dans ce livre par le photographe Zoran Sojic et des textes explicatifs (historiques et anecdotiques) viennent présenter chacun des 76 sites.
Une grande partie de ces textes sont signés par des historiens, des archéologues, des architectes ou des responsables culturels. En début d'ouvrage, une carte situe géographiquement l'ensemble des monuments pour que le lecteur puisse se rendre sur place s'il le souhaite.






Louis Poirion, "Randonnées botaniques dans les Alpes-Maritimes"
Gilletta Editions, 2017

Mot de l'éditeur
Véritable mosaïque de milieux et de paysages, les Alpes-Maritimes sont un remarquable terrain de jeux pour les amoureux de nature et de botanique.
Une sélection de 33 itinéraires – parmi les plus beaux du département – répartis sur l’ensemble des étages de végétation permet à tous les publics d’aller à la rencontre de ce patrimoine naturel majeur. Une application mobile compatible IOS/Android complète l’ouvrage et facilite la reconnaissance des 1 300 espèces décrites.