ARTS ET LIVRES
153 Avenue Jean Maubert
(ex Route du Plan)
06130 LE PLAN DE GRASSE

Tél. : 04 93 70 57 25
-------------
Horaires d'ouverture
du Mardi au Samedi
9h30-12h30
14h-19h


LE FORUM
ARTS ET LIVRES

1075 Chemin des Gourettes
06370 MOUANS-SARTOUX

Tél. : 04 22 10 67 86
-------------
Horaires d'ouverture
Lundi 14h-19h
du Mardi au Samedi
10h-19h
Accès/Contact
Qui sommes-nous ?
Nous trouver
Collectivités
S'inscrire à notre
newsletter
Contact
Liens
Espace
p
Librairie : romans, poche, beaux-arts, tourisme...
Jeunesse : BD, documentaires, albums et poche jeunesse
Scolaire, para-scolaire
Regionalisme
Papeterie


 




David Foenkinos, "Le mystère Henri Pick"
Gallimard, 2016

Mot de l'éditeur

En Bretagne, un bibliothécaire décide de recueillir tous les livres refusés par les éditeurs. Ainsi, il reçoit toutes sortes de manuscrits.
Parmi ceux-ci, une jeune éditrice découvre ce qu’elle estime être un chef-d’œuvre, écrit par un certain Henri Pick. Elle part à la recherche de l’écrivain et apprend qu’il est mort deux ans auparavant. Selon sa veuve, il n’a jamais lu un livre ni écrit autre chose que des listes de courses... Aurait-il eu une vie secrète ?
Auréolé de ce mystère, le livre de Pick va devenir un grand succès et aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire. Il va également changer le destin de nombreuses personnes, notamment celui de Jean-Michel Rouche, un journaliste obstiné qui doute de la version officielle. Et si toute cette publication n’était qu’une machination ?
Récit d’une enquête littéraire pleine de suspense, cette comédie pétillante offre aussi la preuve qu’un roman peut bouleverser l’existence de ses lecteurs.






Umberto Eco, "Ecrits sur la pensée au Moyen âge"
Grasset, 2016

Mot de l'éditeur
Ce recueil regroupe tous les textes sur le Moyen Âge publiés par Umberto Eco au cours des cinquante dernières années : L'Art et la beauté dans l’esthétique médiévale, avec une nouvelle entrée sur "la beauté des monstres"; Le Problème esthétique chez Thomas d’Aquin : visio et proportio; puis viennent ensuite Les Réflexions sur l’encyclopédie et le labyrinthe, avant et après le Moyen Âge, Deux essais sur les malentendus à propos des pages d’Aristote sur la métaphore; quelques archéologies zoosémiotiques, Les Faux au Moyen Âge, L’Apocalypse de Beatus, Lulle Pic et le lullisme, Dante entre modistes et cabalistes; enfin, un texte consacré à James Joyce, Portrait du thomiste en jeune homme.
Des conférences, préfaces et autres écrits inédits viennent clore cette bible des médiévistes enrichie d'illustrations.






Annie Ernaux, "Mémoire de fille"
Gallimard, 2016

Mot de l'éditeur

"J’ai voulu l’oublier cette fille. L’oublier vraiment, c’est-à-dire ne plus avoir envie d’écrire sur elle. Ne plus penser que je dois écrire sur elle, son désir, sa folie, son idiotie et son orgueil, sa faim et son sang tari. Je n’y suis jamais parvenue".
Dans Mémoire de fille, Annie Ernaux replonge dans l’été 1958, celui de sa première nuit avec un homme, à la colonie de S dans l’Orne. Nuit dont l’onde de choc s’est propagée violemment dans son corps et sur son existence durant deux années. S’appuyant sur des images indélébiles de sa mémoire, des photos et des lettres écrites à ses amies, elle interroge cette fille qu’elle a été dans un va-et-vient implacable entre hier et aujourd’hui.






Patti Smith, "M train"
Gallimard, 2016


Mot de l'éditeur

M Train débute au 'Ino', le petit bar de Greenwich Village où elle va chaque matin boire son café noir, méditer sur le monde tel qu'il est ou tel qu'il fut, et écrire dans son carnet.
En passant par la Casa Azul de Frida Kahlo dans la banlieue de Mexico, par les tombes de Genet, Rimbaud, Mishima, ou encore par un bungalow délabré en bord de mer, à New York, qu'elle a acheté juste avant le passage dévastateur de l'ouragan Sandy, Patti Smith nous propose un itinéraire flottant au cœur de ses références (on croise Murakami, Blake, Bolaño, Sebald, Burroughs... ) et des événements de sa vie.





Alessandro Baricco, "La jeune épouse"
Gallimard, 2016

Mot de l'éditeur
Italie, début du XXe siècle. Un beau jour, la Jeune Epouse fait son apparition devant la Famille. Elle a dix-huit ans et débarque d'Argentine, car elle doit épouser le Fils. En attendant qu'il rentre d'Angleterre, elle est accueillie par la Famille.
La Jeune Epouse vit alors une authentique initiation sexuelle : la Fille la séduit et fait son éducation, dûment complétée par la Mère, et le Père la conduit dans un bordel de luxe, où elle écoutera un récit édifiant, qui lui dévoilera les mystères de cette famille aux rituels aussi sophistiqués qu'incompréhensibles.
Mais le Fils ne revient toujours pas, il se contente d'expédier toutes sortes d'objets étranges, qui semblent d'abord annoncer son retour puis signifient au contraire sa disparition. Quand la Famille part en villégiature d'été, la Jeune Epouse décide de patienter seule, une attente qui sera pleine de surprises.






Alexandra Lapierre, "Moura - la mémoire incendiée"
Flammarion, 2016

Mot de l'éditeur
Adorée par ceux qu elle aima, honnie par ceux qui la jugèrent insaisissable, Moura a bien existé.
Dans les tourmentes de la révolution bolchevique, d'une guerre à l'autre, Moura a traversé mille mondes. Aristocrate d'origine russe, elle s'est appelée Maria Zakrevskaïa, Madame Benckendorff, la Baronne Budberg... Elle a été la passion d un agent secret britannique, la muse de Maxime Gorki, la compagne de H.G. Wells et l'égérie de l'intelligentsia londonienne. Elle a côtoyé tous les grands du XXe siècle, le Tsar, Staline, Churchill, de Gaulle.
Les uns chantèrent son courage, sa chaleur et sa fidélité. Les autres dénoncèrent ses mensonges. Tous s'entendirent néanmoins sur un point : Moura incarna la Vie. La vie à tout prix.







Franz-Olivier Giesbert, "L'arracheuses de dents"
Gallimard, 2016

Mot de l'éditeur
Entre les lattes du plancher de la maison dont il a hérité à Nantucket, aux Etats-Unis, un Français découvre les mémoires d'une aïeule. Après avoir déchiffré et mis au propre le manuscrit, il nous livre l'ébouriffant récit des aventures de Lucile Bradsock, qui a traversé la Révolution Française, la guerre de Sécession, les guerres indiennes et observé de près la traite négrière.
Dans la lignée de La cuisinière d'Himmler, Franz-Olivier Giesbert déshabille la grande Histoire pour la réécrire du point de vue d'un personnage décalé à souhait.
Dentiste surdouée, et infatigable séductrice, Lucile entre où elle veut et quand elle veut. Elle rencontre ainsi les grands de ce monde - de Robespierre à Fouché, de Louis XVI à Napoléon et aux premiers présidents américains - et infléchit insensiblement le cours de l'Histoire, dès qu'elle en a l'occasion. Fâchée avec les sans-culottes, admiratrice de Mirabeau, anti-esclavagiste, vomissant les fédérés, Lucile Bradsock hait la violence et la barbarie et lui oppose un amour immodéré des hommes et de la vie. Hommes qu'en outre elle ne se prive jamais d'épouser ou d'assassiner, suivant les circonstances.






Michel Field, "Le vieux Blanc d'Abidjan dans sa prison de Yopougon"
Julliard, 2016

Mot de l'éditeur
"Le vieux Blanc d'Abidjan", c'est mon père. À soixante-dix ans, il croupit depuis plus d'un an dans la prison de Yopougon en attente de son procès. Et quel procès ! Celui des "milliards" qu'il est accusé d'avoir détournés, victime collatérale de règlements de comptes au plus haut niveau.
Ce livre est le roman d'une folle journée où, réveillé à l'aube, j'obtiens l'audience tant espérée avec le président Félix Houphouët-Boigny pour que soit enfin fixée la date d'un procès. Mais au-delà de situations toutes plus cocasses les unes que les autres, où le rire le dispute aux larmes, ce livre est aussi un hymne à cette Afrique sensuelle et généreuse, fantasque et hypnotique qui a marqué à vie le jeune homme que j'étais.
Michel Field







Michel Cymès, "Vivez mieux et plus longtemps"
Stock, 2016

Mot de l'éditeur










Réalisation © 
C.N.T